Contactez-nous
image

Tout sur les différents CACES et leurs futures évolutions

8 mars 2019

Le Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité, communément appelé CACES, est le document obligatoire qu’il faut détenir pour être autorisé à conduire toute une gamme de véhicules ou d’équipements professionnels. Ceux-ci sont en général utilisés sur les chantiers mais on peut aussi les retrouver en entrepôts, sur les quais des ports et dans bien d’autres situations d’exploitation professionnelle. A chaque gamme d’engin correspond un CACES spécifique, ils sont une vingtaine à être les plus utilisés. Ce permis de conduire professionnel s’adapte au rythme des évolutions des véhicules et des engins, le prochain grand changement est prévu pour 2020.

 

Les engins de chantier

Le CACES des engins de chantier est le R372. Il regroupe 10 catégories et se passe en 3 à 5 jours selon le niveau du candidat. Il ne faut pas oublier que le certificat doit se repasser à intervalles réguliers, il s’adresse donc aussi bien à des débutants qu’à des professionnels expérimentés. En général ce que l’on appelle le recyclage CACES s’effectue tous les 10 ans à l’issue d’un stage de 3 jours.

Les 10 types de CACES propres aux engins de chantier concernent la conduite de véhicules très différents. Dans ces catégories on retrouve les tracteur et petits engins de chantier mobile (1), les engins d’extraction et/ou de chargement (2), les engins d’extraction de type tracteur à chenille par exemple (3) et les engins de chargement du genre tractopelle (4). Les autres catégories sont plus spécifiques. C’est le cas des engins de finition (5), des engins de réglage (6) et des engins de compactage (7). Les engins de transport ou d’extraction transport nécessitent l’obtention d’un CACES 8 et les engins de manutention un CACES 9. Enfin un CACES de catégorie 10 permet de déplacer tous types d’engins de chantier mais hors production.

Les nacelles ou plates-formes élévatrice mobiles de personnes

Les nacelles, également appelés PEMP (plates-formes élévatrice mobiles de personnes) nécessitent un CACES R 386 pour leur conduite. Ces dispositifs sont répartis en 4 catégories de 2 groupes. Le groupe PEMP A désigne les nacelles à déplacement vertical et le PEMP B celles qui peuvent effectuer un déplacement multidirectionnel. La nacelle de catégorie 1 est immobile au sol, elle est exploitée statiquement alors que celle de type 3 est mobile, c’est un véhicule automoteur. Les catégories et les groupes se combinent pour prendre en compte les mâts verticaux et les nacelles rétractables (1A) ou les nacelles sur véhicule porteur léger (1B) par exemple.

La formation CACES nacelle est de 3 jours par catégorie en initial. Le recyclage nacelle s’effectue tous les 5 ans. Suivant les autres CACES nacelles déjà obtenus il est possible d’obtenir des équivalences pendant les 4 jours et donc de passer tous les CACES nacelles durant le même stage.

 

Les caristes et manutentionnaires

Le CACES cariste/manutention est le R 389, il est demandé dans tous les entrepôts de stockage pour les préparations de commandes, pour transporter des marchandises et pour charger et décharger des camions. La formation dure de 2 à 3 jours et il est possible de passer les trois catégories les plus demandées (CACES 1, CACES 3, CACES 5) en 4 jours. Le recyclage s’effectue tous les 5 ans.

Il existe 6 catégories de CACES cariste, ce sont le CACES 1 pour les transpalettes électriques, le CACES 2 pour les chariots tracteurs, tracteurs électrique et tracteurs de remorquage, le CACES 3 est nécessaire à la conduite des chariots élévateurs électriques ou à gaz. Ceux qui ont un mât rétractable, un gerbeur ou un chariot télescopique nécessitent un CACES 5. La catégorie 6 est réservée à la conduite hors production, lors des maintenances par exemple.

 

Les grues auxiliaires

Le CACES grue auxiliaire (R 390) est unique. Le stage dure en général 3 jours et permet d’utiliser différents types de grues auxiliaires sur plusieurs types de véhicules porteurs. Il existe des grues potences, des grues derrière cabine, des grues derrière porteur, des grues roulantes et des grues en position centrale ou intermédiaire. Le recyclage de ce CACES s’effectue tous les 5 ans.

 

Les ponts roulants

Les ponts roulants se déplacent le long de rails et sont de type portique. Pour les piloter il faut disposer d'une autorisation de conduite. Ils sont équipés d’un treuil et ils peuvent être télécommandés, radiocommandés ou bien disposer d’une cabine. La formation à ce CACES dure d’une à deux journées selon l’expérience. C’est en fait plutôt une autorisation de conduite qu'il faut prévoir de renouveler tous les 5 ans. 

 

Les évolutions prévues pour 2020

Depuis 2015 des travaux ont été entrepris au sein de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) afin de rendre les CACES plus adaptés aux nouveaux besoins des entreprises et de leurs employés. Il faut savoir que depuis 1998 l’employeur n’avait qu’à exiger une autorisation de conduite impliquant un examen médical et une formation propre à l’engin devant être utilisé. Les CACES existant vont être revus et deux nouvelles catégories vont être ajoutées. Les tests théoriques et pratiques vont être harmonisés suivant les pratiques constatées dans les centres de formation au moyen d’un formulaire de 100 questions.

A partir du premier janvier 2020 on aura donc toujours le R482 pour les engins de chantier, le R483 (grues mobiles), le R486 (plateformes élévatrices de personnes), le R487 (grues à tour), le R489 (chariots industriels à conducteur porté) et le R490 pour les grues auxiliaires. Deux nouvelles catégories entreront en vigueur. Ce sont celles sanctionnées par le CACES R484 pour les ponts roulants et les portiques ainsi que le R485 pour les chariots industriels à conducteur accompagnant et imités aux gerbeurs de levée supérieure à 1,20 mètres.