Contactez-nous
image

Quels sont les CACES les plus demandés par les employeurs en France ?

13 septembre 2020

Les CACES : quels débouchés en France ?

Vous travaillez dans le BTP (bâtiment et travaux publics), le transport ou la logistique et vous souhaitez obtenir votre permis CACES pour évoluer ? Vous êtes sans emploi et vous aimeriez connaître les différents permis existants ? Vous aimeriez découvrir les possibilités d’emplois avec le permis CACES ? Vous recherchez des informations sur les formations et leurs coûts ?
Nous vous aidons à trouver toutes les informations pour répondre à vos questions ci-dessous.

Qu’est-ce que le  CACES ?


Le CACES est le Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité qui permet de certifier vos connaissances et votre savoir-faire dans la conduite spécifique des engins de chantier. Ce certificat se révèle être obligatoire pour exercer certains métiers comme magasinier ou cariste.
Des tests d’évaluation théoriques et pratiques sont organisés par des organismes certifiés, accrédités par le Comité français d’accréditation (Cofrac) et conventionnés par la Cnam.
Le certificat d’aptitude vous sera remis en fin de formation en cas de réussite et vous pourrez alors postuler pour des métiers avec CACES.

Quels sont les différents types de CACES ?


Il existe aujourd’hui 8 familles d’équipements différents qui entrent dans la certification du permis CACES :
  • les engins de chantier - R 482 ;
  • les grues à tour - R 487 ;
  • les grues mobiles - R 483 ;
  • les plates-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP) et les nacelles - R 486 ;
  • les chariots automoteurs de manutention à conducteur porté - R 489 ;
  • les grues auxiliaires de chargement de véhicules - R 490 ;
  • les ponts roulants, portiques et semi-portiques – R 484 ;
  • et, les chariots gerbeurs à conducteur accompagnant – R 485.

Chacune d’entre elles comprend un certain nombre de sous-catégories.

En quoi consistent les formations ?


Même si chaque formation est particulière en raison de l’engin choisi, la trame de la formation reste généralement la même pour tous les conducteurs.
Afin d’être prêt à exercer des métiers avec CACES, ces formations sont constituées d’éléments théoriques et d’éléments pratiques.
La durée oscille entre 2 et 5 jours en moyenne en fonction de l’engin.
Ces formations sont dispensées à différents niveaux que ce soit en initiale, en perfectionnement ou en recyclage et renouvellement.
Le certificat a une durée de 5 ans sauf pour les engins de chantier pour lequel il a une durée de 10 ans

Tout conducteur peut obtenir le sésame qui lui permettra de recevoir ensuite une autorisation de conduite de son employeur pour les équipements en question. La délivrance de celle-ci ne se fera qu’après un avis médical du médecin du travail et réception des informations sur les spécificités du poste sur site.

Quels sont les objectifs principaux de la formation ?


Les formations CACES ont toutes le même but, à savoir :
  • la vérification et le test pour la prise de poste ;
  • le pilotage, le roulage et la mise en route de l’équipement de manutention ;
  • le contrôle d'adéquation et la manipulation des charges (chargement, déchargement, gerbage, levage, …) ;
  • la pratique des manœuvres de fin de poste.

Quel est son coût et comment la financer ?


Le prix de la formation dans les centres de formation agréés dépend de l’engin et de la catégorie souhaitée. Les tarifs varient généralement entre 600 € et 1 200 €, voire même jusqu’à 4 000 € pour la formation de conduite de grue mobile.

Cependant plusieurs possibilités s’offrent à vous pour financer ces formations en fonction de votre situation professionnelle :
  • vous êtes salarié (CDD ou CDI) ou travailleur intérimaire, vous avez la possibilité d’utiliser votre CPF (Compte personnel de formation) si vous avez cumulé suffisamment d’heures ou de demander à votre employeur s’il a un budget de formation via leur opérateur de compétence (OPCO) ;
  • lorsque vous êtes demandeur d’emploi, le Pôle Emploi peut prendre en charge votre formation CACES dans le cadre de l’Aide Individuelle à la formation (AIF), n’hésitez pas à en faire la demande auprès de votre conseiller.

Quels sont les CACES offrant le plus de débouchés ?


Le secteur du bâtiment, du transport et de la logistique offre une multitude de métiers demandant peu voire parfois même aucune qualification. Cependant, la plupart de ces entreprises du secteur vous demanderont tout de même un CACES afin d’exercer dans leurs locaux.
Mais avant de vous lancer dans l’aventure de la formation, dans le financement de celle-ci afin de trouver un emploi avec le permis CACES, il est indispensable de s’assurer des débouchés sur le marché de l’emploi.

Le CACES cariste - R489


Si vous détenez CACES Cariste, vous faites aujourd’hui partie des profils les plus recherchés sur le territoire français. Effectivement, il existe de nombreux débouchés avec CACES.
Le métier de cariste est un emploi très physique avec des activités nombreuses et variées, mais également de grandes possibilités d’évolution de carrière. Un cariste confirmé pourra devenir préparateur de commandes, chef magasinier, gestionnaire de stocks, … Il aura également l’opportunité s’il le souhaite, de passer des concours afin de conduire des bus ou des métros grâce à sa faculté à conduire différents engins.
Cependant ce travail manuel et physique requiert une bonne forme ainsi que de l’organisation, de l’habilité et de l’adresse.
Le salaire moyen d’un cariste débutant se situe aux alentours de 1 480 € brut, mais dépend du secteur et de la ville d’intervention.

Le CACES engins de chantiers - R 482


Trouver un emploi avec le CACES Engins de chantiers n’est pas difficile. Effectivement, c’est le certificat qui est le plus sollicité par les entreprises de BTP.
Cette certification, qui comprend 10 catégories, permet de conduire divers engins de chantier : des tracteurs ou petits engins aux chariots élévateurs de chantier ou tout terrain, en passant par les bouteurs, les tracteurs à chenille, les pipelayers, les niveleuses, les finisseurs, machines à coffrage glissant, répandeurs de chaux, gravillonneurs auto-moteur, pulvimixeurs, fraiseuses ou encore les niveleuses, …

Les qualités requises sont la précision (respect des consignes), le sens de l’équilibre, une vigilance accrue. Effectivement, une erreur du conducteur peut provoquer des dégâts importants. Vous devrez également être doté de bonnes connaissances techniques et mécaniques afin d’entretenir le matériel et d’intervenir sur de petites réparations.

De plus il est nécessaire d’avoir une bonne condition physique car vous serez amené à travailler à l’extérieur de jour, comme parfois de nuit, sous de forte de chaleur ou par grand froid.

Le salaire varie en fonction de la région et de l’expérience. Mais en général, un débutant peut toucher un minimum de 2 000 € brut par mois auquel peut s’ajouter des primes.

Après avoir acquis un certain nombre d’années d’expérience, vous pouvez évoluer vers un poste de chef d’équipe par exemple.

Les CACES grues à tour - R487 ou grues mobiles – R 483 - grues auxiliaires de chargement de véhicules - R 490


Le métier de grutier peut s’exercer avec les grues à tour (utilisées sur les chantiers BTP pour édifier les bâtiments en hauteur), avec les grues mobiles avec cabine au sol ou avec les grues auxiliaires de chargement.
Le plus recherché est le profil de conducteur de grues à tour sur les chantiers.
Le rôle du grutier consiste à porter tous les matériaux encombrants ou lourds pour utilisation par les ouvriers à l’aide de la grue. Il doit avoir des compétences techniques pour participer au montage et entretenir l’engin.
Obtenir un emploi avec le CACES grue à tour, grue mobile ou grue auxiliaire de chargement de véhicule requiert une grande vigilance et beaucoup de coordination. Par ailleurs, le salarié ne doit pas être sujet au vertige et doit savoir travailler en équipe puisque même seul dans sa tour, la qualité de son travail aura une conséquence directe sur les activités des ouvriers sur place.
Le CACES ne peut être obtenu que par les personnes détenant un permis poids lourds. Un grutier débutant peut gagner aux alentours de 2 000 € bruts par mois, en fonction de sa région, alors qu’un grutier confirmé tournera plutôt eux alentours de 2 700 € par mois.

Quels secteurs d’activités recrutent le plus les CACES ?


Après avoir suivi la formation et obtenu votre certificat, vous trouverez principalement des débouchés avec CACES dans deux secteurs d’activités :
  • le BTP qui, même s’il recrute en priorité des artisans maçons, plombiers ou peintres, recherche activement de nombreux conducteurs d’engins de chantiers, de grutiers, … ;
  • et, le secteur transport et logistique embauche bon nombre de caristes pour la conduite de chariots élévateurs par exemple.

En bref, comme vous l’aurez compris, de nombreuses opportunités d’emploi s’ouvrent à vous avec le CACES, que ce soit dans les secteurs des transports, de la logistique ou bien du BTP.
Il ne vous reste plus qu’à choisir et à vous former, nous serons ravis de vous accompagner !