Contactez-nous
image

Les métiers que vous pouvez exercer avec les différents CACES

24 septembre 2020

Point sur les métiers CACES



Le CACES désigne le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité. Il s’agit en réalité d’un permis qui une fois obtenu vous permet de conduire différents engins de chantier (chariots élévateurs, grue auxiliaire, etc). Le premier objectif du CACES est de servir de preuve à votre aptitude à conduire ces différents équipements automoteurs. D’un autre côté, le CACES est une garantie pour la réduction des accidents professionnels liés à l’utilisation de ces différents engins.
De plus, le CACES peut s’avérer être un atout de taille pour le postulant à un emploi en CDI ou en CDD dans un domaine industriel ou de la logistique. D’ailleurs c’est un certificat exigé par bon nombre de recruteurs. Il va donc sans dire que le CACES est une certification importante en milieu professionnel. Nous avons donc décidé de vous présenter les différents métiers que vous pouvez exercer avec différents permis CACES emplois.

En quoi consiste la formation CACES et quelle est son utilité ?


Pour conduire les différents engins (grue mobile, pont roulant, etc) servant au chargement dans les entreprises comme sur les chantiers, il est indispensable d’avoir les aptitudes requises. C’est dans ce sens qu’une formation appropriée doit être pensée en vue de garantir non seulement votre propre sécurité mais aussi celles des autres utilisateurs du site.
Selon que vous envisagez conduire un chariot élévateur ou une tractopelle, vous aurez à suivre une formation spécifique. Chaque formation a pour but de vous donner le prérequis pour la conduite d’un équipement en particulier : mesures de sécurité à respecter et connaissances théoriques et pratiques utiles).

Utilité d’une formation CACES


Le CACES rassure votre employeur de ce que vous êtes habileté à conduire les engins spécifiques que vous aurez à utiliser dans le cadre de votre travail. Cela constitue également une preuve de ce que vous êtes éligible pour le poste convoité et que les priorités de l’entreprise en ce qui concerne la sécurité des travailleurs ne seront pas mises en péril par vous. Les engins fixes ou mobiles de la structure ne sont donc confiés qu’à celui qui détient un tel certificat.
Plusieurs métiers sont donc concernés par la formation CACES : cariste, grutier, magasinier, etc. Quel que soit le contrat de travail, plusieurs employeurs sont à la recherche de candidats ayant suivi cette formation professionnelle. Ainsi, si vous postulez pour un poste dans le BTP ou en logistique, le CACES s’avère être incontournable.


Les différents types de CACES et leur validité



La Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) répertorie six classes d’engins. Le type d’engin conditionne alors les modalités d’obtention du CACES. Il s’agit des engins de chantier (R482), des grues à tour (R487), des grues mobiles (R483), des plateformes élévatrices mobiles de personnes (R486), des chariots automoteurs de manutention à conducteur porté (R489) et des grues auxiliaires de chargement de véhicules (CACV).
Seul le CACES pour les engins de chantier a une validité de 10 ans, tous les autres ayant une validité de 5 ans. Le CACES est valide jusqu’à l’expiration de sa période de validité et ce, même si vous changez de métier.

Conditions pour obtenir le CACES



En général, chaque formation CACES aborde aussi bien les aspects théoriques que ceux pratiques liés à la conduite du type d’engin convoité par le participant. Vous devez avoir au moins 70/100, que ce soit au test pratique que théorique pour obtenir le CACES. Le candidat doit être majeur, comprendre le français et savoir lire.

Les différents emplois CACES : le cariste


Le métier de cariste est l’un des multiples débouchés CACES. Le cariste est l’un des intervenants du secteur logistique. Il s’occupe de la réception, du stockage, et du transport des marchandises au moyen d’un engin de levage : matières premières, biens de consommation, produits finis, etc. Le métier de cariste est en réalité un métier d’équipe. Le cariste utilise les engins de levage suivants : diable, chariot élévateur, transpalette, et d’autres. Le CACES est indispensable pour la conduite de ces différents engins. En plus de son rôle de manutentionnaire, le cariste est également chargé de contrôler la quantité des matières entrantes et sortantes dans l’unité.

Compétences attendues chez le cariste



Le cariste doit être quelqu’un d’organisé et précis. Il doit également avoir une bonne mémoire en sorte de pouvoir dire où chaque produit est stocké. En plus de ces compétences de base, le cariste doit pouvoir utiliser les engins de manutention adéquats (diable, transpalette, etc). Ceci sous-entend l’obtention d’un ou de plusieurs CACES. Il doit avoir une bonne maîtrise des consignes et règles de sécurité. Le cariste doit également avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique.
La rémunération d’un cariste varie selon son expérience, son âge, sa région, son entreprise, etc. Le cariste expérimenté perçoit donc en moyenne 2250 euros par mois.

Qui peut devenir cariste ?



Il n’est pas exigé d’avoir un diplôme spécifique avant de devenir cariste. Cependant, il est obligatoire d’obtenir un ou plusieurs CACES. Ces certifications sont acquises à la fin d’une formation dédiée. L’obtention d’un diplôme classique pourrait également aider à évoluer plus rapidement dans sa carrière de cariste et atteindre des postes de responsabilités élevées. Il s’agit par exemple du CAP-BEP-Titre professionnel, du Bac Pro Logistique ou encore du BTS Emballage et conditionnement.
La voie la plus en vogue pour évoluer dans sa carrière de cariste est d’obtenir de nouveaux CACES. L’expérience permet au cariste de devenir chef magasinier, gestionnaire de stocks, chef de quai et bien d’autres.

Où peut travailler un cariste ?



Le cariste intervient dans toutes les entreprises qui doivent stocker leurs marchandises durant leur processus : industries, commerces, grande distribution, etc. Le cariste intervient ainsi au sein des sociétés de transport, des entreprises d’import/export, des industries agro-alimentaires, des librairies, grossistes, etc.

Les différents emplois CACES : le grutier



La grue est un équipement de chantier qui doit être manipulé avec la plus grande précaution possible. Engin de transport de grandes quantités de matériels encombrants, la grue peut se percher jusqu’à 20 m du sol. Le grutier est donc ce spécialiste à qui est confié la conduite de l’engin. Grâce à son habileté, il maintient la grue en équilibre.
Le grutier est également chargé des contrôles de sécurité en amont et en aval de chaque utilisation de l’engin. Il réalise l’entretien de l’équipement, détermine le poids de la charge à manipuler pour une grue toujours équilibrée. Ennemi du vent, le grutier a également l’obligation d’être informé de la météo. Il peut conduire la grue à tour ou encore la grue mobile. Les débouchés CACES sont très nombreux. En ce sens, le grutier est extrêmement recherché. Il est également amené à changer d’environnement et de chantier, ce qui évite la monotonie du travail.

Comment devient-on grutier ?



La qualification est certes requise mais l’expérience est également importante. Le grutier est l’un des métiers CACES. En tant que tel, un grutier est celui qui a obtenu le CACES grue. Il a au moins 21 ans, détient un permis CACES emplois poids lourds et a suivi une formation spécifique de 10 jours.

Où travaille un grutier ?



Le grutier peut intervenir dans différents domaines. Il intervient principalement au sein, des grandes entreprises de BTP. Il est également sollicité par les industries aéronautique et navale.

Les différents métiers CACES : technicien plateau ou régisseur plateau



Le régisseur plateau intervient dans divers domaines : spectacle vivant, cinéma, télévision. Il a la possibilité de se spécialiser dans un secteur spécifique (lumière, écran, son) comme il peut bien être polyvalent. Cela dépendra évidemment de la taille de la structure au sein de laquelle il travaille. Le régisseur a pour rôle de préparer les spectacles, tournages ou émissions en assurant le montage et réglage des différents équipements. C’est au régisseur de démonter l’équipement et de garantir son entretien. Le régisseur peut également jouer le rôle d’encadrement des équipes de techniciens chargés de l’organisation d’un événement.

Les différents métiers CACES : le naceliste ou conducteur de nacelle



La nacelle est encore connue comme Plateforme élévatrice mobile de personne. Elle permet aux travailleurs de monter à plusieurs mètres au-dessus du sol afin d’accomplir diverses tâches. Le naceliste travaille sur un chantier ou au sein d’un site industriel.