Contactez-nous
image

Formation : Pourquoi est il important de faire évoluer les compétences de vos équipes ?

23 juillet 2020

Comment se présente la réforme CACES 2020 ?
De nos jours, nous rencontrons de plus en plus d’accidents de travail. La principale cause reste la plupart du temps, la non-maîtrise des outils d’équipements. En effet, bon nombre d’ouvriers ne savent pas manipuler ou utiliser les matériels pour effectuer leur travail. Pour éviter ces problèmes, les employeurs doivent fournir à leurs équipes des formations. Ces dernières sont censées les initier à la manipulation des outils d’équipement. Le dispositif CACES intervient dans ce sens.

En quoi consiste le dispositif CACES ?



CACES est un dispositif mis en place en 2001. Il fut créé dans le but de réduire au maximum le nombre de gens victimes d’accident de travail relatifs à l’usage des équipements. Ce dispositif est aussi utile si nous voulons réduire la gravité de ces accidents. Récemment, la CNAM en partenariat avec l’INRS décida d’apporter des changements au dispositif CACES. En effet, cette entité a intégré dans celui-ci les ponts roulants. Les chariots de manutention gerbeurs à conducteur ont fait également leur entrée dans ce nouveau dispositif.

Les matériels utilisés dans les industries évoluent en fonction de la nouvelle technologie. Pour initier les employés à l’emploi de ces matériels, la réforme CACES veut adapter le dispositif en fonction de l’évolution de la technologie. Le changement a été apporté pour une clarification des différentes familles d’équipement. CACES prend en compte également les retours émanant des expériences des employés avec le dispositif depuis 2001. Enfin, les changements ont pour objectif de mettre en place une base de données. Cette dernière offrira la possibilité de procéder à la vérification du CACES. Ainsi, nous pourrons prendre connaissance de la qualité de ce dernier.



Comment fonctionne la nouvelle réforme CACES 2020 ?



Fut appliquée à partir du 1er janvier 2020, la réforme CACES comporte deux recommandations toutes nouvelles. Toutefois, 6 des anciennes recommandations ont été gardées, mais avec des extensions. Dans cette réforme CACES, nous exigeons des organismes de formation de respecter un quota, et ce en inter/intra. Quant aux évaluations pratiques, celles-ci seront plus poussées.

Quoi qu’il en soit, le nouveau CACES 2020 est là pour rappeler aux employeurs et chefs d’entreprise leur obligation envers leurs employés. En effet, ces chefs doivent soumettre leurs salariés à des formations liées à la conduite des équipements nécessaires pour le travail. Le cas contraire, l’entreprise se verrait privé d’usage de tout ce qui est matériel pour le levage. Celui-ci étant réservé uniquement aux employés ayant reçu des formations selon les normes CACES. Chaque employé doit également compléter au fur et à mesure sa formation. De temps en temps, une réactualisation de la formation est de mise.

Si l’entreprise utilise des matériels à risque, le salarié en charge de ces deniers doit posséder une autorisation de conduite émanant de son employeur. Cette autorisation a été établie à partir de 3 points à savoir le contrôle des connaissances des employés. Il en va de même pour leur savoir-faire. Les contrôles concernent surtout les appareils dangereux. Chaque employé doit également se soumettre à une visité médicale. Celle-ci a pour but de vérifier s’il est apte à conduire ou à manipuler les équipements. L’autorisation permettant d’être au volant des équipements de travail relatif au levage ou mobiles est aussi conditionnée par la connaissance des lieux. Chaque employé est tenu à respecter toutes les instructions données dans chaque site.



Combien de temps une formation CACES est-elle valide ?



Étant une formation en perpétuelle évolution, une formation CACES a des durées de validité à respecter. Pour manipuler des ponts et des portiques, grâce à une formation CACES, vos employés obtiendront une autorisation d’une durée de 5 ans. La manipulation des gerbeurs, des plateformes élévatrices ou des chariots élévateurs disposent également la même durée de validité. La durée de validité expirée, l’employeur doit souscrire ses employés à une nouvelle formation. Cela leur permettra d’être au diapason de la nouvelle technologie en termes des équipements mobiles utiles à leur travail.

Une autorisation valide de 5 ans est aussi octroyée pour les grues auxiliaires ou celles à tour et mobiles. Pour ce qui est des engins de chantier, la durée de la validité est de 10 ans. Néanmoins, les employés doivent suivre des formations en guise de recyclage aussi bien sur le plan théorique et pratique tous les 5 ans.



Quelle est la différence entre le nouveau et l’ancien CACES ?



Avec le nouveau certificat d’aptitude à la conduite en sécurité, diverses évolutions ont été notées. Ces dernières affichent plus de rigueur comparée à l’ancien. La CNAMTS a conçu le programme pour l’obtention de ce certificat pour démontrer que le salarié est apte à manipuler avec sécurité un engin, et ce, quelle que soit sa catégorie.

Dans le CACES 2020, des mises à jour ont été effectuées. Elles concernent surtout les 6 recommandations qui y figuraient déjà. De nouvelles dénominations ont fait leur apparition. La R.372 a été remplacée par la R. 482 – CACES Engins de chantier. Pour les grues mobiles, la R. 483 a été modifiée en R.483 – CACES Grues mobiles.

En ce qui concerne les deux nouvelles recommandations, la R. 484 – CACES Ponts roulants et portiques a fait son apparition. Il en va de même pour la R.485 relative aux chariots de manutention automoteurs gerbeurs à conducteur-accompagnant. Ces deux recommandations sont destinées pour 4 catégories d’engins et de matériels d’équipement.

La formation, pour le CACES, relative aux engins de chantier a subi également des changements. Désormais, nous parlerons de R.482 à la place de CACES R 372m. Nous y retrouverons 11 catégories d’engins si c’était 10 auparavant. Pour un souci de lisibilité, les noms des catégories ont été modifiés. Si avant dans le certificat, nous avons trouvé des mentions comme CACES 1, 2, 3, 4, actuellement nous serons en présence de A, B1, B2, B3, C1, C2, C3, D, E, F et G. Le CACES A se rapporte aux engins compacts qui pèsent au-dessous de 6 tonnes. Le CACES B concerne les engins dits à déplacement séquentiel. Pour les pelles sur chenilles ainsi que les pneus pesants de plus de 6 tonnes, nous avons le B1. Quant au B2, il est destiné aux machines automotrices de sondage. Enfin B3 concerne surtout les pelles hydrauliques rail-route.

Pour que la formation soit effectuée dans les normes, un délai assez large a été octroyé à tous les organismes de formation. Ceci leur permettra de prendre connaissance de tous les changements apportés. Un d’entre eux consiste à la mise en place de tous les équipements nécessaires pour les tests pratiques. Il faut également que les organismes aient le temps de comprendre les réformes contenues dans les référentiels.